C'est une des peux églises gothiques que vous pouvez trouver dans la ville. Placée extra-muros, on dit que c'était une fortification ou fort arabe. Cependant, la tradition dit que c'était une ancienne mosquée.

L'évêque Suárez de la Fuente del Sauce ordonnait la construire pendant les XVI et XVII siècles, l'église de Saint Isidore a deux façades gotiques dans lesquelles vous observerez le gothique flamboyant représenté, surtout, dans les pinacles.

Dans la façade sud, celle qui donne à la rue Gradas, on souligne les arcs pointus de la porte. Justement sur la porte vous pourrez observer un blason de l'évêque fondateur qui inclut la figure d'une fontaine de laquelle un saule sort.

L'autre façade (rue Cronista Cazabán), c'est très originale car il faut y entrer en descendant des escaliers très en pente. De même que l'autre façade, vous allez trouver des arcs pointus sur la porte et, des côtés, des pinacles avec de la décoration gothique flamboyante.

Son intérieur, toutefois, a du style de la Renaissance. L'église a une seule nef en croix latine couverte par une voûte en berceau. On souligne le croisée du transept, construit par le disciple de Vandelvira, Alonso Barba, suivant le style de la Cathédrale de Jaén. Par ailleurs, les très grandes colonnes corinthiennes qui ouvrent leur pas aux chapelles peuvent aussi être soulignées.

Precio de la entrada

L'entrée est gratuite.