À la suite du caractère intellectuel et érudit des habitants de Baeza, ils décidèrent créer sa propre Université à la fin du XVIe siècle, avant que celles de Jaén ou de Úbeda. Le bâtiment qui l'héberge, connu dans nos jours comme l'Ancienne Université, c'est autre des grands immeubles de l'architecture civile que vous pouvez trouver pendant votre séjour à Baeza.

Le bâtiment, un des quelques du style maniériste qu'il y a dans la ville, était fondé par le chapelain Rodrigo López, membre de la famille du Pape Paulo III, dans le terrain de la chapelle de Saint Lion, cédé par la Mairie en 1571.

Premièrement, une école de premières lettres sous le vocable de la Sainte-Trinité avait été créée. Cependant, avec l'arrivée de Juan de Ávila en 1540 de nouveaux enseignements ont été introduits comme les sciences humaines, années de baccalauréat et maîtrise et doctorat en Arts et Théologie.

La première graduation des élèves eut lieu en 1549 et ces étudiants se transformèrent en professeurs de la future Université. L'effort et bien-faire de ces professeurs font de cette Université de Baeza la meilleur  de toute l'Andalousie pendant des années. Néanmoins, à cause du caractère paroissial de l'Université, Il y avait un phénomène d'exaltation entre les étudiants qui était connu comme "les illuminés". Cela provoquerait l'intervention du Tribunal de l'Inquisition, quelque chose qui terminerait avec l'emprisonnement des professeurs les plus remarquables.

En 1565, des nouvelles chaires de Rhétorique, Grammaire, Grec, Philosophie et Théologie scolastique se sont créés. Une fois Pedro Fernández de Córdoba est arrivé à la direction décide d'élever l'institution dans autre catégorie, pour cela, il envisage un élargissement qui finirait avec la construction de l'église de Saint Jean Évangéliste.

L'Université perdurera jusqu'à 1824. Pourtant, les cours de premier enseignement continueront avec ceux de Latin. Après, une École de Sciences Humaines est créée et puis un lycée -où Antonio Machado donnait des cours- et, actuellement, c'est un Lycée d'Enseignement Secondaire.

Par rapport à son architecture, vous observerez qu'il s'agit de la typologie propre des palais de la Renaissance, dans lesquels la cour de double arcade et l'escalier couverte d’une coupole à caissons attire toute l'attention. Dans la cour se trouve le Paraninfo ou Salle de Réunions. Il faut souligner aussi la chapelle de Saint Jean Évangéliste, d'une seule nef et voûte en berceau et une tour, qui se compose d'un plan carré jusqu'au niveau du toit.

Son extérieur est construit en pierre de taille et décoration baroque avec des arcs en plein cintre.

Precio de la entrada

L'entrée est gratuite.